Pourquoi est-ce que j’ai des pertes malodorantes ?

partager:

Pertes malodorantes : causes, prévention et traitement

Les jeunes femmes peuvent être très préoccupées par l’odeur de leurs pertes vaginales, soucieuses que la moindre odeur puisse effrayer leur petit ami ou partenaire. En réalité, les pertes vaginales saines et normales ne sentent rien ou pas beaucoup. Chaque vagin a sa propre odeur, qui dépend du mode de vie, de l’alimentation, de l’hygiène intime et des vêtements.

Il peut toutefois arriver que l’odeur des pertes devienne vraiment problématique, et c’est souvent de cette manière que ton corps te signale un problème. Cela vaut donc la peine d’en connaître les signes et de savoir comment traiter les pertes malodorantes si cela t’arrive.

Quelle devrait être l’odeur des pertes vaginales ?

Personne n’a la même odeur, et il en va de même des pertes vaginales. Peut-être entendras-tu parler de pertes musquées, aigres-douces, à l’odeur de biscuit ou de moisi, mais toi seule sait quelle est ton odeur naturelle.

La chose la plus importante à retenir, c’est qu’il s’agit d’une odeur légère qui ne doit en aucun cas rappeler celle du pain ou du poisson. Dans les deux cas, cela signifierait que quelque chose ne tourne pas rond.

Qu’est-ce qui cause les pertes malodorantes ?

Les causes des pertes malodorantes sont multiples, et un simple changement d’habitudes ou de mode de vie peut faire toute la différence. Voici quelques suggestions :

C’est ton odeur naturelle

Toutes les pertes vaginales ont une odeur propre à chacune, de la même manière que notre sens de l’odorat est unique et personnel. Il y a, par ailleurs, d’importantes différences entre ce que chacun trouve acceptable ou non.

Donc, si tes pertes vaginales ont une légère odeur de moisi qui varie un peu en fonction du stade où tu en es dans ton cycle menstruel, c’est probablement juste ton odeur naturelle. Tu pourrais même ne pas la remarquer certains jours, mais y déceler d’autres fois un parfum presque métallique, notamment autour des règles, lorsque tes pertes peuvent contenir de petites quantités de sang.

Ton hygiène intime n’est pas au point

En matière d’hygiène féminine, tout est une question d’équilibre. Ne pas prendre assez soin de tes parties intimes ou, au contraire, les laver trop souvent peut avoir le même résultat sur l’odeur de tes pertes vaginales.

L’une des causes des pertes malodorantes peut donc être simplement la combinaison entre une mauvaise hygiène et une transpiration excessive. Légèrement musquées au réveil, les pertes vaginales peuvent prendre une odeur plus forte après une série d’exercices ou une petite marche rapide, lorsqu’on commence à transpirer et que l’humidité augmente à l’entrejambe.

À l’inverse, se laver trop souvent les parties intimes peut rompre l’équilibre naturel du pH vaginal et rendre le vagin plus sensible aux infections.

Cela parait peut-être un peu compliqué à première vue, mais pour la plupart des femmes, l’idéal est de se laver la vulve une fois par jour avec un savon doux sans parfum et de la maintenir au sec.

Les facteurs externes

Certaines causes des pertes malodorantes peuvent être assez inattendues, comme ton régime alimentaire. Les aliments tels que l’ail, les oignons et les asperges peuvent en effet donner à tes pertes une odeur quelque peu déplaisante. D’un autre côté, les agrumes (comme les oranges, les mandarines ou les citrons) pourraient apparemment leur donner un parfum plus doux. Tu n’as maintenant plus aucune excuse pour ne pas te faire un jus d’orange tous les matins !

Tout éventuel médicament que tu as commencé à prendre et même les suppléments de vitamines pourraient aussi influer sur l’odeur de tes pertes.

Les lubrifiants intimes et les préservatifs peuvent eux aussi changer l’odeur de tes pertes en leur donnant un léger parfum de produit chimique ou de caoutchouc. Tu pourrais également constater une mauvaise odeur des pertes après des rapports sexuels non protégés, car la combinaison entre le sperme et les sécrétions vaginales peut l’exacerber.

Reste que rien de tout cela ne devrait donner à tes pertes une odeur vraiment déplaisante. Donc si tu as des pertes très malodorantes, tu devrais peut-être aller chercher ailleurs.

Des choses oubliées, mais pas pour autant disparues

Un tampon oublié à la fin des règles ou un diaphragme laissé là par omission peuvent tous deux servir de nid à bactéries et causer de mauvaises odeurs. Si tu n’arrives pas à extraire l’objet en question, prends rendez-vous chez le médecin qui pourra t’aider.

Une infection

Infection bactérienne :

la cause la plus fréquente des pertes malodorantes à l’odeur de poisson est une infection appelée vaginose bactérienne qui modifie l’équilibre de la flore bactérienne dans le vagin.

En termes techniques, cela signifie que ton vagin contient plus de bactéries anaérobies (les méchants) que de lactobacilles (les gentils), qui ne peuvent donc plus fonctionner comme elles sont censées le faire. Les méchants sont en gros les bactéries qui sentent mauvais et, lorsqu’elles sont en surnombre, tu te retrouves soudainement avec des pertes malodorantes.

Infection sexuellement transmissible :

la même odeur peut également être le signe d’une infection sexuellement transmissible, comme la trichomonase, bien que la mauvaise odeur ne soit pas un symptôme systématique. Les mycoses, d’un autre côté, peuvent être associées à une légère odeur de levure, mais, en général, rien d’agressif.

Si tu souffres d’une infection bactérienne ou d’une IST, tu peux présenter d’autres symptômes qu’une odeur de poisson, y compris des pertes jaunes, des douleurs, des gonflements ou des démangeaisons au niveau du vagin ou de l’entrejambe, des douleurs pendant les rapports sexuels ou la miction, et une augmentation de la quantité de pertes.

Si tu as plusieurs de ces symptômes, va consulter ton médecin dès que possible. Il te prescrira un traitement pour t’en débarrasser, ce qui ne prend en général que quelques jours.


Existe-t-il un traitement contre les pertes malodorantes si tout le reste va bien ?

Si ton docteur te dit que tout va bien, mais que tu trouves encore que tes pertes vaginales sentent plus fort qu’elles ne le devraient, songe à porter des protège-slips ALWAYS Dailies.

Ils permettent d’absorber les pertes vaginales et de neutraliser les odeurs, pour une sensation de fraîcheur et de propreté toute la journée. Ils ont été testés sous contrôle dermatologique et tu peux les porter tous les jours sans aucun risque.

Que puis-je faire pour les odeurs féminines ? Comment éviter que mes pertes sentent mauvais à l’avenir ?

Il y a plusieurs choses que tu peux faire pour maintenir l’équilibre de ta flore vaginale, éviter les infections et ne pas avoir à suivre un traitement contre les pertes malodorantes. Tu peux notamment suivre les conseils suivants :

  • Adopte une hygiène intime régulière, privilégie les douches chaudes aux bains et utilise un savon neutre ou sans parfum, en particulier après des rapports sexuels. Évite toutefois les douches vaginales, car cela peut éliminer aussi bien les bonnes que les mauvaises bactéries et laisser entrer des microbes ou des bactéries pathogènes. Le vagin se nettoie très bien tout seul. Laisse-le donc tranquille pour ne pas rompre l’équilibre naturel de sa flore.
  • Fais attention au style et à la matière de tes vêtements. Le coton laisse mieux respirer les parties intimes que les tissus synthétiques et les vêtements plus amples permettent à l’air de mieux circuler.
  • Maintiens une bonne hygiène générale en adoptant une alimentation saine et en buvant beaucoup d’eau. Tu connais l’expression « Un esprit sain dans un corps sain » ? Eh bien, dans ce cas, ça serait plutôt « Un vagin sain dans un corps sain » !
  • Assure-toi de changer régulièrement tes tampons pour ne pas créer des environnements propices à la prolifération des mauvaises bactéries. Songe à utiliser des protège-slips ALWAYS Dailies pour permettre à l’entrejambe de mieux respirer.
  • Rappelle-toi enfin qu’avoir de multiples partenaires sexuels augmente le risque de vaginose bactérienne.
Gestion des cookies