À quoi ressemblent les pertes causées par une mycose vaginale ?

partager:

mycose et pertes vaginales symptomes causes et traitement

Ça ne fait aucun doute, aller aux toilettes et se rendre compte que ses pertes vaginales ressemblent fortement à du fromage cottage n’est pas ce qu’il y a de plus plaisant !

La cause de ces pertes qui ressemblent à du fromage cottage est l’une des infections vaginales les plus courantes chez les femmes. Beaucoup de choses ont déjà été écrites à ce sujet, mais sais-tu exactement ce qu’est une mycose vaginale et comment en reconnaître une ? Nous sommes là pour t’aider.

La bonne nouvelle, c’est qu’au moins ton corps te fait savoir qu’il y a quelque chose qui cloche et qu’il s’agit d’une infection normalement facile à traiter. Il n’y a donc pas de raison de paniquer.

Comment reconnaître des pertes dues à une mycose vaginale ?

Les pertes blanches sont tout à fait normales. Mais qu’elles soient gluantes, visqueuses, fines, élastiques ou épaisses, leur texture doit être homogène et ne pas présenter de grumeaux ou morceaux. Si c’est le cas, ce n’est sans doute pas une bonne nouvelle.

La comparaison la plus évidente est celle du fromage cottage, ou « cottage cheese », et désolés si nous allons peut-être t’en dégouter pour toujours ! Reste que si tu vas aux toilettes et que tu constates des pertes à l’aspect de lait caillé avec des grumeaux blancs dans ton slip ou sur le papier toilette après t’être essuyée, c’est exactement de quoi nous parlons.

Les autres symptômes de la mycose sont des démangeaisons au niveau de la vulve et du vagin, des douleurs ou gonflements, et une sensation de picotement pendant les rapports sexuels. Tu pourrais également sentir une odeur de levure dans tes slips.

Quelle est la principale cause des mycoses ?

Même s’il peut y avoir plusieurs raisons, la principale cause de ces pertes qui ressemblent à du fromage cottage est la candidose.

On parle de candidose lorsque l’équilibre des bactéries change dans le vagin et permet à un champignon de se développer. Ce champignon se trouve naturellement à l’intérieur de ton corps et est totalement inoffensif jusqu’à ce que ces nouvelles conditions favorisent sa prolifération.

Il prolifère dans les environnements chauds et humides et est plus susceptible de se multiplier en cas de diabète, de grossesse, de prise d’antibiotiques ou si la peau est irritée ou présente des lésions dans la région. Il est possible de transmettre une candidose lorsqu’on a des rapports sexuels, mais le champignon peut aussi se développer même si l’on n’est pas sexuellement actif.

Les pertes à l’aspect de fromage cottage ont-elles d’autres causes possibles ?

Une IST (infection sexuellement transmissible) est une autre cause possible des pertes à l’aspect de fromage cottage. Dans ce cas toutefois, et contrairement à la candidose, les pertes sont souvent accompagnées d’une forte odeur désagréable, comme une odeur de poisson.

Que faire si la couleur de mes pertes dues à une mycose vaginale est différente ?

Bien que les pertes blanches avec un aspect de fromage cottage soient les plus courantes, d’autres couleurs ne sont pas impossibles. Voici un petit récapitulatif de ce à quoi tu pourrais t’attendre :

Une mycose avec des pertes rosées : cela indique en général que tu as du sang mélangé à tes pertes vaginales, ce qui modifie leur couleur. La muqueuse de ton utérus pourrait avoir été irritée par l’infection, entraînant de légers saignements. Ne sois pas surprise si tes pertes prennent une teinte rosée après le traitement. C’est juste que le médicament à base de crème peut lui aussi entraîner de légers saignements qui se mélangent à tes sécrétions vaginales.

Il se peut aussi que tu sois sur le point d’avoir tes règles, tout simplement. À court terme, il n’y a aucune raison de s’inquiéter. Si toutefois cela dure plus longtemps, va voir ton médecin.

Une mycose avec des pertes jaunâtres ou verdâtres : tes pertes peuvent devenir jaunâtres si elles ont naturellement une teinte jaune pâle ou crémeuse. Mais comme avec des pertes verdâtres, il est plus probable que cela indique un autre problème sous-jacent plutôt qu’une mycose, ou une mycose et quelque chose d’autre en même temps.

Ces couleurs sont généralement un signe d’infection bactérienne ou d’IST et tu devrais consulter un médecin.

Que puis-je faire en cas de mycose ?

Tu as sans doute entendu parler de certains remèdes naturels contre les mycoses vaginales, comme le vinaigre de cidre, le yaourt probiotique, l’huile essentielle d’arbre à thé, l’ail, la vitamine C, etc. Mais en fin de compte, et surtout si c’est la première fois que cela t’arrive, tu devrais consulter ton médecin.

Il te prescrira généralement un médicament antifongique, sous forme de comprimés ou de crème, et la mycose devrait disparaître en une semaine ou deux. S’il s’agit d’une IST, il déterminera laquelle et te prescrira un traitement.

Entre temps, tu peux porter des protège-slips Always Dailies pour essayer de soulager en partie la gêne. Ils éviteront les tâches sur tes sous-vêtements et, dans le cas d’une IST, la version parfumée t’aidera à neutraliser l’odeur.

Ils peuvent également être très pratiques si tu suis un traitement, car les crèmes et les comprimés peuvent augmenter les pertes. Ils ont enfin été testés sous contrôle dermatologique et tu peux les porter tous les jours sans aucun risque.

Comment éviter d’attraper de nouveau une mycose ?

Il y a plusieurs choses que tu peux faire pour réduire les probabilités d’attraper une mycose ou une IST :

  • Renseigne-toi sur les changements d’habitudes qui te permettront d’éviter une nouvelle infection et de devoir suivre un nouveau traitement contre les pertes dues à une mycose.
  • Prends plutôt des douches que des bains et utilise une crème dermatologique émolliente (comme la crème E45) plutôt qu’un savon, puis essuie-toi soigneusement.
  • Évite d’utiliser trop souvent des collants et des culottes en fibres synthétiques et privilégie les slips confortables en coton.
  • Évite d’utiliser des parfums ou déodorants sur tes parties intimes et n’utilise surtout pas de douches vaginales, qui peuvent faire pénétrer plus en profondeur toute infection potentielle et la rendre ainsi plus dangereuse.
  • Utilise des préservatifs lorsque tu as des rapports sexuels.

Comment attrape-t-on une mycose ?

Pour dire les choses simplement, toutes les femmes ont des cellules de levure dans leur vagin, ce qui est parfaitement normal et inoffensif. Mais lorsque l’équilibre de la flore vaginale change et que les levures prolifèrent, le vagin devient plus sensible aux infections. Il est possible de transmettre une mycose lorsqu’on a des rapports sexuels, mais l’infection peut aussi se développer toute seule.

Quels sont les signes d’une mycose ?

Si tu as une mycose vaginale, tu peux ressentir des douleurs inhabituelles ou des sensations de brûlure au niveau de la vulve et du vagin, ainsi que des démangeaisons. Si tu penses que c’est ce que tu as, tu devrais prendre rendez-vous chez ton médecin qui te prescrira un traitement pour rapidement et facilement t’en débarrasser.

En cas de mycose, les pertes vaginales sont généralement blanches, un peu plus épaisses que d’habitude et présentent une texture grumeleuse. Elles ne sentent pas particulièrement mauvais, mais tu pourrais noter une légère odeur de levure.

Quel est le traitement contre les pertes causées par une mycose vaginale ?

Si c’est la première fois que cela t’arrive, il est quand même plus prudent d’aller chez le médecin. C’est également conseillé si tu es enceinte, si un premier traitement n’a pas fonctionné ou si tu as moins de 16 ans ou plus de 60 ans. Si tu as déjà eu une mycose vaginale, une simple visite à la pharmacie peut suffire.

Tu y trouveras des comprimés ou une crème antifongique pour traiter l’infection, qui devrait disparaître en une semaine ou deux. Sache que les médicaments antifongiques peuvent eux-mêmes augmenter le volume de tes pertes vaginales.

À quoi devraient ressembler mes pertes après le traitement ?

Ne t’inquiète pas si tu as des pertes blanches après un traitement antimycosique. Cela peut être simplement dû aux restes des médicaments qui sont évacués de ton corps avec les sécrétions vaginales. Il se peut aussi que les choses soient revenues à la normale et que tu en sois au stade de ton cycle où tu peux t’attendre à des pertes blanches.

Bien entendu, si elles sont toujours grumeleuses et que tu penses que l’infection est toujours là, retourne voir ton médecin.

Une mycose avec des pertes jaunâtres est possible si celles-ci ont naturellement une teinte jaune pâle ou crémeuse. Mais comme avec des pertes verdâtres, il est plus probable que cela indique un autre problème sous-jacent plutôt qu’une mycose, ou une mycose et quelque chose d’autre en même temps. Ces couleurs sont généralement un signe d’infection bactérienne ou d’IST et tu devrais consulter un médecin.

Des pertes rosées après un traitement antimycosique peuvent indiquer que la crème a irrité ton vagin et entraîné de légers saignements qui se sont mélangés aux sécrétions vaginales. Une petite quantité de sang n’est pas inhabituelle, mais si cela continue ou que tu sens comme des douleurs ou des irritations, va voir ton médecin.

Utiliser des protège-slips en cas de pertes causées par une mycose vaginale

Si tu as une mycose, la priorité doit évidemment être de t’en débarrasser le plus vite possible. Entre-temps, toutefois, les protège-slips offrent des avantages non négligeables.

Comme les pertes dues à une mycose vaginale sont plutôt désagréables, les protège-slips peuvent éviter les taches dans les sous-vêtements et soulager la sensation d’humidité et d’inconfort. Tu peux choisir parmi un large éventail de protège-slips ALWAYS Dailies. Testés sous contrôle dermatologique, iIs procurent une agréable sensation de fraîcheur et de propreté, et tu peux en porter tous les jours sans aucun risque.

Gestion des cookies