Qu’est-ce qui cause les pertes collantes et cela devrait-il m’inquiéter ?

partager:

Pertes de glaires et grossesse

La texture et la couleur des pertes vaginales varient d’une personne à l’autre et peuvent beaucoup changer tout au long du mois. Bien qu’il puisse être curieux de trouver des taches de différentes couleurs et consistances dans ses sous-vêtements ou sur le papier toilette, il peut aussi être très intéressant d’essayer de comprendre ce qu’elles signifient.

S’il y a bien des pertes qui ont l’air étranges, ce sont les pertes collantes. Cela vaut toutefois la peine de les observer de plus près pour essayer de comprendre d’où viennent ces pertes légèrement inquiétantes, mais néanmoins fascinantes !

Que veut-on dire par pertes collantes ?

Tu as bien dû le remarquer à un moment de ton cycle, lorsque tes pertes normalement fluides deviennent plus collantes, un peu comme des pertes gluantes, avec une texture poisseuse assez rigide.

Quand puis-je avoir des pertes collantes ?

Il y a deux moments du mois auxquels tes pertes pourraient devenir collantes. Pendant un ou deux jours, tu pourrais remarquer des pertes gluantes après les règles, puis noter dix jours plus tard environ des pertes très collantes juste avant tes prochaines règles. Si tu portes des protège-slips ALWAYS Dailies, tu remarqueras peut-être que ces pertes sont comme agglutinées et collent à la surface du protège-slip plutôt que d’y pénétrer.

Pourquoi sont-elles collantes après les règles ?

Dans le vagin, rien n’est laissé au hasard et tout ou presque a une raison. Ce qui s’y passe est par ailleurs très souvent lié à la reproduction. Alors, quand tu demandes pourquoi tes pertes ont une couleur ou une texture en particulier, c’est toujours une bonne idée de les mettre en relation avec ce qui se passe dans ton corps à ce moment-là.

Après tes règles, une fois la paroi utérine entièrement évacuée, le corps se prépare à une nouvelle tentative de reproduction. Un ovule se prépare à l’arrivée d’un spermatozoïde et ta fenêtre de fertilité commence en général aux alentours du jour 11 de ton cycle (le jour 1 est le premier jour de tes règles). Si toutefois des spermatozoïdes pénètrent dans le vagin quelques jours plus tôt, le corps veut leur laisser une chance, et c’est là que les pertes collantes entrent en jeu. Elles leur fournissent un environnement idéal pour les conserver, les protéger et leur permettre de se frayer lentement un chemin jusqu’à l’utérus.

Retiens bien ce chiffre : dans les bonnes conditions, un spermatozoïde peut survivre jusqu’à cinq jours. Une fois que tu sais cela, tu comprends pourquoi le corps pense vraiment que cela vaut la peine de donner une chance aux p’tits gars !

Cependant, comme ce type de pertes n’est pas si perméable que cela, elles agissent également comme un filtre, de sorte que les spermatozoïdes trop faibles ou mal formés sont rejetés. Que le meilleur spermatozoïde gagne !

Qu’est-ce qui cause les pertes collantes la deuxième fois ?

On sait maintenant pourquoi les pertes sont gluantes juste avant l’ovulation, mais pourquoi a-t-on encore des pertes collantes après l’ovulation ? Eh bien, une fois la période de fécondité terminée, le corps ferme boutique pendant plusieurs jours là-dessous. Il développe des pertes très collantes pour servir de barrière contre tout ce qui pourrait essayer de pénétrer dans le vagin, y compris des spermatozoïdes, des bactéries ou des virus. Tes pertes deviennent les sentinelles du vagin et plus rien ne passe.

Peut-il y avoir d’autres raisons à ces pertes gluantes ?

Certaines pilules contraceptives encouragent le corps à produire ces secondes pertes très gluantes en continu afin d’éviter une grossesse. Donc si tu prends la pilule, cela pourrait expliquer tes pertes collantes. Le cas échéant, songe à porter des protège-slips pour ne plus penser à l’inconfort causé par les pertes et te sentir fraîche toute la journée.

Gestion des cookies