Hygiene feminine intime

partager:

Hygiène féminine intime

L’hygiène intime intimide certaines femmes, qui ne sont pas toujours sûres de savoir comment s’y prendre. Cette zone délicate ne demande pourtant qu’une attention très simple : quelques gestes suffisent à la garder propre et saine.

Certes, c'est une zone fragile avec une odeur intime normale et naturelle, en contact avec les pertes, l'urine, le sang menstruel et la transpiration. Cela signifie qu’il est important de suivre des conseils particuliers en matière d'hygiène féminine chaque jour, en prenant soin de ne pas être obsédée par la propreté parce qu’un excès d’hygiène est aussi néfaste qu’une mauvaise hygiène.

Hygiène intime de la femme : organes génitaux

La meilleure façon de nettoyer la partie extérieure des organes génitaux (la vulve), c'est d’utiliser de l'eau chaude et un savon doux non parfumé (de préférence avec un pH neutre) pendant le bain ou la douche. Pour vous laver, tenez-vous debout avec les jambes légèrement écartée et déposez du savon directement dans la paume de la main, (n’utilisez pas de gant ou d'éponge).

Assurez-vous de bien laver les lèvres et tous les plis de la vulve. Puis rincez à grande eau (pour vous débarrasser de tous les résidus de savon) et séchez soigneusement (pour éviter l'humidité). Il n'est pas nécessaire ni conseillé de nettoyer l'intérieur des organes génitaux (le vagin), celui-ci se nettoie naturellement de lui-même. En effet, les parois du vagin produisent des sécrétions vaginales qui nettoient et transportent les cellules mortes et autres micro-organismes hors du corps.

Les douches vaginales ne sont donc pas recommandées, sauf si elles sont conseillées par un médecin. La zone anale doit être nettoyée de la même façon que la vulve, mais toujours de l'avant vers l'arrière pour éviter de contaminer la vulve ou le vagin avec des bactéries provenant des intestins.

Bien que les pharmacies vendent de nombreux produits destinés à l'hygiène intime de la femme, la plupart ne sont pas nécessaires, excepté les savons avec un pH neutre. Certains produits sont même nocifs car ils peuvent provoquer des allergies et des irritations. N’oubliez pas également que les déodorants et autres produits doivent servir en supplément, pas à la place des produits d'hygiène intime de la femme.

La vulve doit être lavée au moins une fois par jour. Si vous ne souhaitez pas prendre une douche, utilisez un bidet. Pendant vos règles, vous devez vous laver aussi souvent, voire plus que d’habitude.

Une bonne protection

Conseils sur l'hygiène féminine quotidienne : en plus de la toilette, une bonne protection est aussi importante. Les protège-slips ALWAYS vous aident à vous sentir propre. Ils peuvent être utilisés les jours où vous avez de légers saignements, comme protection supplémentaire des tampons ou les jours où vous avez des pertes importantes.

Comme leur nom le suggère, les protège-slips ALWAYS protègent vos sous-vêtements. Pour être efficaces, ils doivent être changés aussi souvent que nécessaire. Évitez de les utiliser s’ils provoquent des démangeaisons ou des irritations. Certaines femmes se sentent très à l'aise en les portant, d'autres non. C'est un choix personnel.

Il est conseillé de porter de sous-vêtements en fibres naturelles. Il doit être changé au moins une fois par jour ou plus souvent si vous vous sentez plus à l’aise. Vous pouvez porter des sous-vêtements en fibres synthétiques, mais s'ils provoquent des irritations, vous devez les changer pour du coton. Vous pouvez aussi porter des strings s’ils ne sont pas inconfortables et ne serrent pas les parties génitales.

Gestion des cookies