Pourquoi est-ce que j’ai des pertes blanches ?

partager:

Pertes blanches : causes, prévention et traitement

S’il y a bien un type de pertes vaginales qui semble semer la confusion chez tout le monde, ce sont les pertes blanches. Alors, que signifient les pertes blanches ? Est-ce que c’est normal ? Est-ce qu’il y a quelque chose qui cloche ? Quelle est la cause des pertes blanches ? Peut-on être en bonne santé et avoir des pertes blanches ? Il y a beaucoup de questions, et autant de réponses.

D’abord, sache que les pertes vaginales en elles-mêmes sont un processus normal qui permet de maintenir l’appareil génital en bon état de marche. Il s’agit essentiellement d’un mélange de mucus et de sécrétions produits par le col de l’utérus et le vagin pour assurer naturellement l’hygiène intime. Jusque-là, tout va bien ! Maintenant, entrons un peu plus dans les détails (mais pas trop quand même).

Qu’est-ce que des pertes « normales » ?

Les pertes « normales » peuvent être très différentes pour chaque fille, mais comme la plupart du temps les pertes sont de toute façon normales, tu n’as pas à t’inquiéter. L’une des préoccupations les plus courantes concernant les pertes vaginales est leur couleur et leur aspect.

Beaucoup d’entre nous se sont demandé au cours de leur puberté si les pertes blanches crémeuses, épaisses, liquides, etc., étaient normales. Et la réponse est presque toujours « oui, c’est tout à fait normal, pas de panique ! »

Malheureusement, c’est un peu plus compliqué que ça avec les pertes blanches. Si tu as des pertes blanches, les raisons peuvent aller d’un simple processus naturel lié à ton cycle mensuel à une mycose. En gros, cela peut-être un signe que tout va bien, ou que tout va mal. Pas si simple, n’est-ce pas ? Au bout du compte, ce sont d’autres facteurs qui te permettront de savoir si tes pertes sont normales ou pas.

Retour aux fondamentaux : qu’est-ce que les pertes vaginales ?

Les pertes vaginales désignent une sécrétion muqueuse produite par les glandes du vagin et du col de l’utérus pour maintenir le corps propre, en bonne santé et à l’abri des infections.

La plupart du temps, il s’agit d’une substance claire et collante qui peut toutefois changer de couleur, de texture et d’odeur à différents moments du cycle menstruel et tout au long de la vie. En règle générale, cela n’a rien d’inquiétant. Il s’agit juste des hormones qui travaillent et tout changement est dû à ces hormones.

Quelle est la cause des pertes blanches ?

Les pertes blanches peuvent avoir plusieurs causes, les changements hormonaux étant les plus courants. La quantité de pertes blanches change constamment tout au long du mois, en fonction de ce dont le corps a besoin à chaque moment donné, mais de légères pertes blanches sont tout à fait normales, en particulier au début ou à la fin du cycle menstruel.

La cause la plus courante des pertes blanches est l’arrivée prochaine des règles. Pendant quelques jours à la fin d’un cycle et au début du suivant, les sécrétions vaginales transparentes peuvent se transformer en pertes blanches laiteuses, leur quantité augmente et leur texture devient plus épaisse.

Cela s’explique par l’augmentation de la quantité d’œstrogènes produite par le corps. Le nom technique de ces pertes blanches est leucorrhées. Cela ne devrait toutefois pas t’inquiéter, car c’est un phénomène naturel.

Une autre cause des pertes blanches peut être l’augmentation de la progestérone dans le sang après l’ovulation. C’est encore une fois tout à fait normal. Et si tu remarques des pertes blanches dans tes sous-vêtements ou lorsque tu t’essuies, sache que tout va bien.

Les pertes blanches en tant que signe précoce de grossesse

Les pertes blanches peuvent également être un signe précoce de grossesse, car le corps produit davantage de sécrétions pour maintenir le vagin propre. En nettoyant efficacement le vagin, il empêche d’éventuelles infections de pénétrer dans l’utérus jusqu’au bébé. On ne t’avait pas dit que c’était génial ?

Quand les pertes blanches sont-elles problématiques ?

Malheureusement, les pertes blanches ne sont pas toujours une bonne nouvelle. Sans autres symptômes, cela reste parfaitement normal. Les pertes blanches malodorantes, par contre, surtout si c’est une forte odeur de pain ou de poisson, devraient éveiller tes soupçons.

Si tu constates également d’autres symptômes, en particulier des démangeaisons, des douleurs ou des irritations au niveau du vagin, ou encore si les pertes ont un aspect grumeleux, tu devrais consulter ton médecin.

Les mycoses

Les mycoses, qu’on appelle aussi dans certains cas candidoses vaginales, peuvent être une autre cause des pertes blanches épaisses. C’est très probablement ce qui t’arrive si, par « épaisses », tu penses à la consistance du fromage cottage, avec des grumeaux blancs et éventuellement une odeur de levure. Si en plus tu as d’autres symptômes, comme des démangeaisons de la vulve et du vagin, c’est presque certainement ça.

Sache qu’il n’est pas nécessaire d’être sexuellement actif pour avoir des mycoses. Si tu penses que c’est la cause du problème, un traitement contre les pertes blanches s’impose. Ton médecin te prescrira une crème ou un gel pour t’en débarrasser. Mais ne t’inquiète pas, cela arrive à beaucoup de femmes. Avec le bon traitement contre les pertes blanches, tout sera résolu en quelques semaines.

Les infections bactériennes

Si tes pertes blanches dégagent une forte odeur de poisson, tu pourrais bien avoir une infection bactérienne, également appelée vaginose bactérienne (lorsque trop de bactéries se développent dans le vagin). Ce symptôme est souvent associé à des pertes blanches liquides. Comme pour les mycoses, sache qu’il n’est pas nécessaire d’être sexuellement actif pour avoir une telle infection. Va consulter ton médecin qui te prescrira un traitement adapté.

Les infections sexuellement transmissibles

Une maladie sexuellement transmissible peut également être à l’origine de pertes blanches épaisses, qui peuvent être accompagnées d’une forte odeur ou de douleurs dans la région pelvienne. Parles-en à ton médecin et fais-toi soigner dès que possible.

Comment diminuer les pertes blanches ?

Il y a plusieurs choses que tu peux faire pour t’assurer que le pH de ton vagin reste équilibré, ce qui permet de diminuer les pertes blanches.

  • Utilise un savon non parfumé ou légèrement parfumé pour te nettoyer quotidiennement la vulve.
  • Utilise des lingettes pour bébé pour éliminer l’excès de pertes blanches, en t’essuyant de l’avant vers l’arrière.
  • N’utilise pas de douche vaginale.
  • Change régulièrement tes sous-vêtements et privilégie les culottes en coton plutôt qu’en fibres synthétiques.

Comment gérer les pertes blanches ?

S’il n’y a pas d’autres causes à tes pertes blanches que le cycle naturel de ton corps, il n’y a pas de raison de s’inquiéter. Si les taches et la sensation d’humidité te dérangent, pense à utiliser des protège-slips ALWAYS Dailies, en particulier lorsque tes pertes blanches sont plus abondantes. Tu te sentiras ainsi au propre et au frais pour vaquer sans souci à toutes tes activités quotidiennes. Elles ont été testées sous contrôle dermatologique et tu peux les porter tous les jours sans aucun risque.

Suivre l’évolution de tes pertes vaginales

Le principal point à retenir dans tout cela, c’est que lorsque tu te demandes ce que sont des pertes vaginales « normales », tu dois considérer ce qui est normal pour toi, pas pour les autres. Apprends à connaître ton propre cycle, car toute fluctuation de celui-ci pourra te donner une idée de ce qui arrive à ton corps.

Il pourrait même être utile de tenir un journal de tes pertes vaginales typiques au cours d’un mois lambda, afin de savoir à quoi t’attendre et de repérer plus facilement les changements ou les problèmes potentiels. Cela te permettra également de mieux comprendre ce qui se passe là-dessous, ce qui n’est jamais inutile !

Gestion des cookies